HTA et hyperaldostéronisme

Flash Infos Mesurer la pression artérielle

HTA et hyperaldostéronisme primaire

  • Qui dépister ?
  • Quels tests ?
Le dépistage de l'hyperaldostéronisme primaire s'adresse aux patients présentant :
  • Une HTA sévère
  • Une HTA résistante aux différents traitements anti-hypertenseurs
  • Une HTA associée à une hypokaliémie
  • Un incidentalome surrénalien dans le cadre d’une histoire familiale d’HTA à début précoce
  • Un AVC chez un sujet âgé de moins de 40 ans
  • Un contexte familial, avec un diagnostic d’hyperaldostéronisme primaire chez un apparenté du 1er degré
L’utilisation du rapport aldostérone / rénine plasmatique est recommandée en première intention pour dépister les patients atteints d’hyperaldostéronisme primaire.
Les dosages d’aldostérone et de rénine sont effectués depuis Juin par les laboratoires Oriade (plateau technique Oriapôle).

Arbre décisionnel

Logigramme AldosteroneTableaux Aldostérone

A retenir

  • Critères diagnostiques d’hyperaldostéronisme primaire : Hyperaldostéronisme plasmatique et/ou urinaire, associé à un rapport aldostérone (pmol/L) / rénine (mUI/L) supérieur à 64 en position couchée.
  • Les valeurs de référence ne sont valables qu’en régime normosodé.
  • Le résultat n’est interprétable que si le prélèvement est effectué après arrêt de tout traitement antihypertenseur modifiant le système rénine-angiotensine.

Bibliographie

  • Case Detection, Diagnosis, and Treatment of Patients with Primary Aldosteronism: An Endocrine Society Clinical Practice Guideline John W. Funder, Robert M. Carey, Carlos Fardella, Celso E. Gomez-Sanchez, Franco Mantero, Michael Stowasser, William F. Young Jr., and Victor M. Montori J Clin Endocrinol Metab. September 2008, 93(9):3266 –3281
  • L’hyperaldostéronisme primaire : nouvelles recommandations de la Société d’endocrinologie Yves Cottin, Guillaume Molins, Gilles Soula, Laurie Dufour (CHU Dijon) Consensus Cardio n° 53 - Novembre 2009

Les commentaires sont fermés.